mardi 14 mai 2013


<iframe width="250" height="450" src="http://www.touscoprod.com/fr/widget/733" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe>

Premières photos du tournage à Turin

Ecco ... ! ! !

La plupart de ces photos sont dues au talent de Zàïra Mantovan
(A venir, sa très belle série du tournage en noir et blanc)

On the road:


Jude Baumann, Zàïra Mantovan, Joël Bayen-Saunères


...et Frédéric (Fédérico) Bruniau

Préparatifs:


Ambiances locales:






lundi 13 mai 2013

mercredi 8 mai 2013

Touscoprod, le site

<iframe width="250" height="450" src="http://www.touscoprod.com/fr/widget/733" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe>

Le CV du réalisateur


Joël BAYEN-SAUNERES
Né le 29/08/1963, à Antibes (Alpes-Maritimes)
Responsable de la programmation artistique à l’Espace Magnan, Nice.
Programmation du Festival: Journées du Cinéma Italien
Membre de l’Association des Auteurs-Réalisateurs du Sud Est (AARSE).
Membre associé au collectif de comédiens PACA, La Réplique.

REALISATIONS
Les Coopératives Sociales Italiennes. 52 min. 2007. Reportage
Les Entretiens du Vieux-Nice. 52 Min. 2004. Documentaire
Mandala. 21 Min. 2001. Documentaire
Besoin d’amour pour être heureux. 15 Min. 1997. Court métrage

SCENARIOS
Une Nuit, ni à l'opéra, ni aux courses..., court métrage. 2012.
Ecce Homo, scénario de long métrage. 2004. Les manipulations génétiques et la procréation artificielle à travers une fiction baroque mi comédie, mi réflexion philosophique.
Hors les flammes, scénario de long métrage. Comédie. 1998
Besoin d’amour pour être heureux, scénario de court métrage. Comédie satirique.1996

AUTRES EXPERIENCES
Svanimento Punto, essai consacré à Pier Paolo Pasolini. Paru dans Les liaisons Covalentes. 1999
Les Sorcières de Salem. Pièce d’Arthur Miller. CompagnieTraces. Rôle de J.Proctor. 1992
Diplômé de l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en- Provence.

Firenze 2010

 

Repérages à Nice

Quelques vues des chambres de l'hôtel "Villa Rivoli" à Nice, possible lieu de tournage de la scène finale du film.
Merci à l'accueil chaleureux de la directrice et propriétaire de l'Hôtel, Mme Kimmig !






mardi 7 mai 2013

Et bientôt...

...d'autres informations et actualités à venir....






Les ambiances du film

Quelques ambiances tirées des photos de repérages...















Les acteurs italiens du film


Zàira Mantovan, Elena Savio, Chiara Pautasso et Raffaele Palazzo
En costumes, à Turin...
(De la gauche vers la droite)






Bio Marc Duret (le libertin)


MARC DURET



Formation
Marc a débuté ses études théâtrales au Conservatoire avec Mme Chaney (Nice), puis a suivi les cours du Conservatoire National d'Art Dramatique (Paris), du Rose Brudford College (UK), du Département Théâtre / Université Sunny Albany (NYC), ainsi que du Stella Adler Conservatory (NYC)

Au cinéma il a travaillé avec :
Luc Besson
Le Grand BleuNikita (Nomination aux Césars Espoirs)
Mathieu Kassovitz
La Haine (Prix de la Mise en Scène à Cannes)
Yan Kounen
Doberman
Fred Zinnemann
Five Days One Summer (avec Sean Connery)
Völker Schlondorf
The Ogre (avec John Malkovitch)
Gérard Krawczyck
Héroïne (Nomination Comédien par la Presse Internationale à Cannes)
Michael Haneke
Code Inconnu
Vincent Garenq
Comme les autres
Et aussi
Ismaël Saïdi - Pat Alen - Pat Malakian - Edwyn Bailly

Télévision (quelques exemples...)
2011 Les Toqués - Pierrot
2011 Borgia - Briconnet
2009 Action Spéciale Douanes - François
2009 The Philanthropist - Détective Collin
2005 Une Femme D'honneur - Didier Marchand
2004 Les Cordier, Juge Et Flic - Berthier
1996 L'instit - Marc

News
Il a terminé récemment :
Ahmed Gassiaux sous la direction de Ismaël Saïdi (film sélectionné au N.Y. Film Festival)
Le Troisième Jour réalisé par Bernard Stora
(Coup de coeur du Jury de Luchon 2010 sous la Présidence de Claude Chabrol)
Les Yeux réalisé par Pat Alen
(Sélection au Festival du film policier de Lièges, Première en Belgique prochainement).
Il incarnera :
Dracula au Théatre, en Décembre prochain au Jardin d'Acclimatation de Boulogne en collaboration avec
L.V.M.H. sous la direction de Sylvie Ferro.(Il souhaiterait le jouer à Nice).
Il a terminé l'adaptation d'une comédie anglaise Coach de Vies qu'il souhaite mettre en scène.


lundi 6 mai 2013

Le Film


Une nuit, ni à l'opéra, ni aux courses...
(mais quelque chose comme au bordel).


Un prêtre essaie de convaincre un libertin de renoncer à ses principes. Mais le libertin a plus d'un argument dans son sac. Un film philosophique et souriant. Garanti 100% sans morale, enfin presque !



SYNOPSIS

Un prêtre essaie de confesser un homme agonisant. Le Libertin refuse de se rendre aux arguments du prêtre et lui explique qu’il ne croit pas en Dieu mais en la puissance de sa nature. Le dialogue se déroule sous les yeux d'un troisième personnage, mi-ange, mi-démon, qui émaille la rencontre de ses interventions iconoclastes. Le Libertin finit par prendre l’avantage avec des arguments «évangéliques » qui pourraient aussi être ceux du prêtre. Une lutte entre idéologie et liberté. Un parcours onirique dans un Turin baroque et nocturne.  


RÉSUMÉ 

Un bureau d'interrogatoire : police ? Services secrets ? Un prêtre essaie de confesser un libertin dans ses derniers instants. Le libertin résiste. Arrive...en retard... un démon envoyé par le prince des ténèbres pour « superviser » l'interrogatoire.

Un local industriel sombre et bas de plafond, fait de poutrelles d'acier soutenant un plancher d'acier grillagé dominant un vide indéfinissable. Quelques néons froids et sans chaleur éclairent cet univers étrange d'une terne lumière gris-bleue. Le libertin refuse de se rendre aux arguments du prêtre et lui explique qu’il ne croit pas en Dieu mais en la puissance de sa nature.
Tandis que les deux hommes philosophent sous le regard du démon, nous découvrons un vaste parc dont les grands arbres disparaissent peu à peu dans la nuit qui tombe. Un fleuve glisse le long du
parc. Des phares de véhicules, une coupole d'église, une vaste place aux arcades baroques.

Un Jeune Homme, au visage caché sous une capuche, accoste des prostituées à un arrêt de tramway. Il entraîne les filles à sa suite, tandis que se poursuit le dialogue entre le prêtre et le libertin. Une jeune femme, en prière dans une église, rejoint les prostituées et leur étrange guide.
Face aux assauts du prêtre, le libertin maintient ses positions. Il ne regrette rien. Le groupe mené par le jeune homme traverse un pont qui enjambe un fleuve impétueux. Un silence absolu accompagne cette traversée. Le groupe se perd dans la nuit de l’autre côté du fleuve.
Le libertin finit par prendre l’avantage sur le prêtre avec des arguments « évangéliques » qui pourraient aussi être ceux du prêtre. Le démon semble à moitié satisfait. Il verse quelques gouttes tirées d'une petite fiole en sa possession dans le verre du libertin...
Le jour se lève. Les premiers éclats du soleil dissipent les brumes de l'esprit et les ténèbres de la nuit. Le jeune homme entre chez le libertin suivi par les jeunes femmes...